Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Orion

Publié le par fredamarcy

Dans la série étoiles, voici la constellation d'Orion: pour simplifier, c'est le pâté d'étoiles au dessus de l'arbre, en forme de losange avec une queue formée par trois points très brillants.

24mm - f2 - iso1600 - 10s

24mm - f2 - iso1600 - 10s

La constellation se déplace pendant la nuit: le timelapse ci dessous est pris entre 23h et 5h, donc 5h d'enregistrement constitué de 1200 photos de 15s (18mm, f2.8, iso3200). Je conviens que les images qui défilaient sous mes yeux étaient moins, euh..., disons décorées par mon imagination. Enfin pas tout à fait imaginaire car j'ai pris soin de recouvrir les limites de la constellation, telles que les grecs la voyaient, avec l'image du chasseur (merci stellarium). Quand à ses poursuivants, ce sont eux aussi des constellations. Juste une précision pour les puristes, l'amas de la crèche est situé dans la constellation du cancer et le chien n'y fait pas sa niche, mais bon, vous avez corrigé vous même non ?

Les traits lumineux que l'on voit passer dans tous les sens sont les trainées lumineuses laissées par les avions, pas d'étoiles filantes ce soir là.

A défaut d'étoiles filantes, et comme les photos s'enchainaient sans interruption pendant le timelapse, j'en ai profité pour les assembler dans un filé d'étoiles. Je trouve que la variété des couleurs des étoiles est mieux mise en évidence que lorsqu'elles sont ponctuelles.

Orion

Pendant que mon appareil enregistrait le timelapse, j'en ai profité pour observer les détails de la nébuleuse d'Orion: c'est le point le plus brillant de la première photo, aux contours diffus. Elle est constituée de nuages de gaz et de poussières ainsi que d'un jeune amas rempli d'étoiles. Bien qu'elle paraisse petite à l'oeil nu, son diamètre apparent est deux fois supérieur à celui d'une pleine lune. C'est un régal de l'observer à la jumelle. Et puis, c'est un grand classique du photographe d'étoiles, je devais donc m'y coller. La photo ci dessous est constituée d'un empilement de 9 photos de 122s prises au 600mm f6.3 iso 800.

Orion

Commenter cet article